Logiciels libres

Un logiciel libre est un logiciel dont le code source est fourni et que vous pouvez légalement utilisermodifierdupliquer et diffuser selon les conditions figurant dans la licence qui l’accompagne. Cette définition peut être étendue à d'autres ressources (documentation, images, etc.). Une ressource libre (logicielle ou autre) n'est pas obligatoirement gratuite, même si c'est souvent le cas, mais nul ne peut vous interdire d'en créer autant de copies que vous voulez, ou des versions dérivées que vous pouvez également distribuer gratuitement ou pas. Ce paragraphe répond aux questions 2 et 6 et déjà pratiquement aussi aux autres questions ci-dessus, à l'exception de la première.

Pour être qualifiés de libre, une ressource ou un logiciel doivent toujours être accompagnés d'une licence garantissant les quatre libertés fondamentales énoncées au point précédent. Une telle licence est qualifiée de libre et son texte ne fait que préciser comment ces libertés sont garanties, ce qui explique qu'il n'existe pas qu'une licence libre unique mais plusieurs variantes qui ne sont d'ailleurs pas toujours compatibles entre elles, même si toutes garantissent l'application des 4 libertés fondamentales.  

Si vous ne faites qu'utiliser une ressource libre ou si vous la distribuez telle quelle, sans modifications, il vous suffit d'en transmettre des copies accompagnées de leur licence et c'est tout, vous n'êtes pas tenu d'avertir l'éditeur de la ressource que vous l'utilisez, même en entreprise. C'est le cas simple dans lequel vous vous trouvez lorsque vous déployez un logiciel libre sur tous les postes de travail d'une entreprise et cela répond aux questions 3 et 5. 

Par contre, si vous modifiez une ressource libre et que vous la distribuez dans sa version modifiée, alors vous devez consulter attentivement sa licence pour savoir comment procéder. Il y a des différences entres les licences libres sur ce point, et certaines licences sont plus permissives que d'autres, mais toutes vous garantissent ce droit de modification et de redistribution de versions modifiées. Cela répond à la question 4. 

La question de la rentabilité de l'utilisation de ressources libres est évidente en soi à moyen et long terme. Mais il faut garder à l'esprit qu'une migration vers du logiciel libre en entreprise nécessitera  un certain investissement  pour la formation et une période d'adaptation qui réduiront le profit escompté à court terme. Cela répond à la question 7.

Les produits libres sont créés à l'intérieur de projets qui regroupent généralement des bénévoles. Votre participation sera toujours bienvenue et peut revêtir plusieurs formes : dons pour aider aux frais d'infrastructures inévitables ou participation directe au projet en mettant à disposition  vos compétences pour aider à la réalisation de tâches particulières. Notez que cette participation n'est pas du tout obligatoire pour pouvoir utiliser des ressources libres. Vous restez bien sûr toujours  maître de vos contributions et pouvez décider à tout moment de les suspendre temporairement et même les arrêter. Cela répond à la question 8.